La maison que Jack a construite


synopsis

États-Unis, années 70. Nous suivons le très brillant Jack à travers cinq incidents et découvrons les meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L’histoire est vécue du point de vue de Jack. Il considère chaque meurtre comme une œuvre d’art en soi. Alors que l’ultime et inévitable intervention de la police ne cesse de se rapprocher (ce qui exaspère Jack et lui met la pression) il décide - contrairement à toute logique - de prendre de plus en plus de risques. Tout au long du film, nous découvrons les descriptions de Jack sur sa situation personnelle, ses problèmes et ses pensées à travers sa conversation avec un inconnu, Verge. Un mélange grotesque de sophismes, d’apitoiement presque enfantin sur soi et d’explications détaillées sur les manœuvres dangereuses et difficiles de Jack.

Date de sortie

Mardi 27 novembre, 2018
Langue originale: Anglais
Versions disponibles: Version originale anglaise avec sous-titres français
Genre: Suspense
Durée: 155
Année: 2018

Crédits

Avec:
Bruno Ganz
Matt Dillon
Riley Keough
Uma Thurman
Jeremy Davies
Siobhan Fallon Hogan
Un film de
Lars von Trier

BANDE-ANNONCE


PHOTOS

De gauche à droite : Uma Thurman dans le rôle de Lady 1 et Matt Dillon dans le rôle de Jack dans The House That Jack Built (La maison que Jack a construite), gracieuseté de Métropole Films Distribution
Matt Dillon dans le rôle de Jack dans The House That Jack Built (La maison que Jack a construite), gracieuseté de Métropole Films Distribution
Matt Dillon dans le rôle de Jack dans The House That Jack Built (La maison que Jack a construite), gracieuseté de Métropole Films Distribution
Réalisateur Lars Von Trier - gracieuseté de Magnolia Pictures
De gauche à droite : Siobhan Fallon Hogan dans le rôle de Lady 2 et Matt Dillon dans le rôle de Jack dans The House That Jack Built (La maison que Jack a construite), gracieuseté de Métropole Films Distribution
Matt Dillon dans le rôle de Jack dans The House That Jack Built (La maison que Jack a construite), gracieuseté de Métropole Films Distribution
De gauche à droite : Riley Keough dans le rôle de Simple et Matt Dillon dans le rôle de Jack dans The House That Jack Built (La maison que Jack a construite), gracieuseté de Métropole Films Distribution
Matt Dillon dans le rôle de Jack dans The House That Jack Built (La maison que Jack a construite), gracieuseté de Métropole Films Distribution